Thrombophlébite
(Phlébite , Caillot sanguin)
Description

La thrombophlébite est l'inflammation d'une veine due à un caillot sanguin. Ce terme est composé du mot thrombus, qui signifie caillot de sang, et phlébite, qui signifie inflammation ou infection d'une veine. Lorsque des caillots sanguins se forment, ils libèrent un certain nombre de substances chimiques toxiques qui provoquent une inflammation de la veine.

La thrombophlébite est classée comme étant superficielle ou profonde. La thrombophlébite profonde est souvent désignée par le terme thrombophlébite veineuse profonde (TVP). Ce trouble est moins fréquent, mais plus inquiétant que la thrombophlébite superficielle. On retrouve fréquemment une thrombophlébite superficielle dans les veines variqueuses et après l'insertion de tubes intraveineux (IV) dans les veines du bras. La plupart des cas de thrombophlébite superficielle guérissent sans traitement médical.

Causes

Les causes de l'inflammation d'une veine superficielle sont nombreuses. L'une des causes fréquentes est le traumatisme ou la blessure provoqués, par exemple, par l'utilisation, à l'hôpital, de cathéters intraveineux ou de certaines solutions ou de médicaments qui percent la paroi des veines et causent de l'irritation. Lorsqu'une veine subit un traumatisme (comme un choc ou une blessure lors d'un accident d'automobile), l'organisme déclenche une réaction inflammatoire locale qui cause une douleur, un inconfort, une rougeur et une enflure. Au cours de cette réaction, le débit sanguin dans la région blessée augmente, et un caillot de sang se forme souvent dans la partie de la veine enflammée ou blessée.

La formation de caillots sanguins dans les veines profondes comme celle des jambes ou du bassin est souvent attribuable à l'inactivité qui suit une intervention chirurgicale, à un voyage en avion sur de longues distances, à un accident vasculaire cérébral ou à un accident grave qui confine le malade au lit pendant longtemps. Le débit sanguin dans les veines est fonction de la contraction des muscles adjacents; par conséquent, l'alitement prolongé entraîne l'accumulation de sang dans les vaisseaux et favorise la formation de caillots sanguins.

Parfois, la thrombophlébite est causée par une infection bactérienne de la veine. Le plus souvent, l'agent pathogène est une bactérie appelée staphylocoque, micro-organisme souvent présent sur la peau. On observe parfois la thrombophlébite dans les veines de la jambe chez les femmes enceintes, chez les personnes qui souffrent de varices, et chez certaines personnes atteintes d'un cancer du pancréas. Les personnes qui reçoivent un traitement contre le cancer sont également à risque de développer une TVP. Les femmes âgées de plus de 35 ans qui fument et qui prennent des contraceptifs oraux courent un risque plus élevé de subir une thrombophlébite. Les personnes qui portent un stimulateur cardiaque, un cathéter veineux central ou celles qui sont obèses peuvent également courir un risque plus élevé. Dans certains cas, la thrombophlébite se développe sans raison apparente.

Symptômes et Complications

L'inflammation des veines superficielles, c'est-à-dire des veines à la surface (par ex. les veines du bras dans lesquelles on introduit un cathéter intraveineux ou dont on prélève un échantillon de sang) peut produire de la douleur, de la rougeur, de l'enflure, de la chaleur et de l'inconfort. Il est rare que les caillots sanguins qui se forment dans les veines superficielles se détachent et circulent dans le sang (par ex. dans les poumons) causant une obstruction.

Même si de nombreuses personnes qui sont atteintes d'une thrombophlébite veineuse profonde ne présentent aucun signe ni symptôme de ce trouble, les symptômes caractéristiques d'une TVP sont les suivants :

  • une enflure du mollet ou de la jambe accompagnée d'induration;
  • une douleur ou une sensibilité à la palpation;
  • une rougeur;
  • une augmentation de la température locale (chaleur);
  • une douleur sourde et lancinante au niveau du mollet, surtout pendant la marche;
  • une dilatation des veines de la jambe;
  • de l'essoufflement (peut être le premier signe chez certaines personnes).

La TVP cause souvent moins de douleur que la thrombophlébite superficielle, mais elle peut entraîner de graves complications. En effet, lorsque des caillots sanguins se forment dans des veines profondes et plus grosses (comme celles des jambes), il arrive souvent que ces caillots se détachent et soient emportés par la circulation. Ils sont alors appelés emboles. Lorsqu'un embole se loge dans les poumons, on parle d'embolie pulmonaire. C'est une complication grave de la TVP qui survient lorsque les veines des jambes, des bras, du cou, de l'abdomen ou du bassin sont touchées par la thrombophlébite.

Comme la présence d'un caillot sanguin dans une veine profonde ne cause pas toujours de symptômes au début, le premier signe est parfois l'embolie pulmonaire, c'est-à-dire que le caillot s'est détaché et a atteint les poumons. Les symptômes d'une embolie pulmonaire sont l'essoufflement, une fréquence cardiaque rapide (des palpitations), une respiration rapide (un essoufflement), une douleur thoracique, une toux et des expectorations sanglantes. Si vous éprouvez l'un de ces symptômes, vous devez recevoir des soins médicaux d'urgence immédiatement.

Diagnostic

Pour diagnostiquer la thrombophlébite superficielle, le médecin pose des questions sur les antécédents médicaux du patient (y compris sur les symptômes) et effectue un examen physique. Il peut également demander une échographie des veines suspectes pour confirmer le diagnostic.

Dans le cas d'une thrombophlébite veineuse profonde ou TVP, le médecin cherche des signes d'enflure et d'augmentation de la taille du mollet (attribuable à l'enflure des veines de la jambe). En général, le diagnostic de TVP est confirmé par une échographie Doppler. Il s'agit d'une exploration ultrasonographique qui détecte les différences dans les échos ou les sons produits par la circulation sanguine dans les veines obstruées. L'échographie Doppler permet de détecter facilement la présence de caillots sanguins dans les veines profondes. Des analyses sanguines peuvent également être effectuées pour rechercher la présence de certaines substances dont les taux sont plus élevés lorsqu'il y a un caillot sanguin. Traitement et Prévention

Pour soulager l'inflammation et la douleur bénigne de la thrombophlébite superficielle, le médecin peut suggérer d'élever le membre touché, et d'appliquer des pansements tièdes humides pendant 15 à 20 minutes, plusieurs fois par jour. Des analgésiques et des anti-inflammatoires peuvent également être prescrits. Les personnes qui sont atteintes d'une thrombophlébite superficielle devraient essayer de demeurer actives, c'est-à-dire de marcher. Si l'inflammation et les symptômes persistent pendant plus d'un jour ou deux, ou si les symptômes s'aggravent, il faut consulter un médecin le plus rapidement possible. L'utilisation de bas de compression est fortement recommandée pour les personnes atteintes de thrombophlébite des veines de la jambe.

Lorsque la thrombophlébite est causée par une infection, l'administration d'antibiotiques permet souvent de guérir la thrombophlébite. Dans de rares cas, lorsque les antibiotiques ne sont pas suffisants pour maîtriser l'infection, il est parfois nécessaire de recourir à la chirurgie pour exciser la partie enflammée de la veine.

Lorsqu'une thrombophlébite veineuse profonde ou TVP est diagnostiquée, les médecins peuvent prescrire des anticoagulants (médicaments qui éclaircissent le sang), comme l'héparine, l'héparine de faible poids moléculaire ou la warfarine.* Ces anticoagulants réduisent la probabilité de la formation d'un caillot sanguin et préviennent la formation de nouveaux caillots.

On commence le traitement anticoagulant à l'hôpital pour mieux pouvoir vous observer, bien que l'hospitalisation soit relativement courte : environ 3 à 4 jours. Votre médecin de famille peut ajuster la dose du médicament sans que vous ayez à revenir à l'hôpital. En l'absence de complications, les personnes qui présentent une TVP peuvent en général reprendre leurs activités normales après 1 ou 2 mois. Les médicaments anticoagulants doivent être pris pendant 3 à 6 mois, selon la cause de vos caillots sanguins.

Dans certains cas, le traitement par la warfarine doit durer plus longtemps pour prévenir la formation de nouveaux caillots. Lorsqu'on ne peut utiliser des médicaments, il est possible qu'une intervention radiologique soit nécessaire pour installer un filtre (un dispositif semblable à un petit parapluie) à l'intérieur d'une veine de l'abdomen pour empêcher les caillots de se déplacer jusqu'aux poumons ou pour enlever le caillot ou court-circuiter celui-ci.

Pour certaines femmes, la prise de contraceptifs oraux peut augmenter le risque de thrombose. Le risque est plus élevé pour les femmes âgées de plus de 35 ans qui fument ou qui ont des antécédents de thrombose. Si vous prenez des pilules contraceptives et que vous fumez, vous devez arrêter de fumer pour diminuer le risque de thrombophlébite ou de TVP.

Pour prévenir la formation de caillots, évitez les longues périodes d'immobilité pendant un voyage en automobile ou en avion. Essayez de vous lever et de marcher pendant quelques minutes, une fois par heure environ. Restez bien hydraté et n'oubliez pas de boire beaucoup d'eau. Élevez les jambes au-dessus du niveau du cœur, si possible, et si vous avez des antécédents de thrombose, portez des bas de soutien (bas de compression). Certaines personnes peuvent se voir prescrire de l'héparine de faible poids moléculaire pour prévenir la formation de caillots sanguins au cours d'un long voyage (par ex. un voyage en avion).


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (le nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.


Tout le contenu © 1996- MediResource Inc. Politique d'utilisation Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié..

  • Pour une utilisation optimale de ce site web, utiliser Internet Explorer (version 5.5 ou ultérieures)
  • TOUS DROITS RÉSERVÉS. © LOBLAWS 2014