Appendicectomie


Les diverses étapes d'une appendicectomie, depuis l'ablation de l'appendice jusqu'à la suture de l'incision.
Les diverses étapes d'une appendicectomie, depuis l'ablation de l'appendice jusqu'à la suture de l'incision.
Description

L'appendicectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à enlever l'appendice. Il s'agit du traitement ordinaire en cas d'appendicite - inflammation et infection de l'appendice. L'appendice est une petite poche en forme de doigt, reliée au côlon. Il peut s'infecter si des selles restent bloquées à l'intérieur ou encore à la suite d'une autre infection. Lors d'une appendicectomie, le chirurgien enlève l'appendice du côlon puis referme le trou laissé dans le côlon.

L'appendicite peut atteindre n'importe qui, mais elle vise plus fréquemment les sujets âgés de 10 ans à 30 ans, et plus particulièrement les jeunes dont l'âge se situe entre 8 ans et 16 ans. Elle s'observe aussi un peu plus communément parmi les sujets masculins. Le diagnostic d'appendicite peut être posé dans le cabinet de consultation de votre médecin ou à l'hôpital. L'appendicectomie se pratique toujours à l'hôpital, sous anesthésie générale.



Quand le procédé sera-t-il entrepris ?

On effectue une appendicectomie lorsqu'un diagnostic d'appendicite a été établi. Étant donné que vous n'avez qu'un appendice et qu'il ne peut pas se reformer une fois enlevé, vous ne pouvez subir une appendicectomie qu'une seule fois.



Objectifs ?

On pratique l'appendicectomie pour enlever un appendice gonflé et infecté. Votre appendice peut devenir gonflé et irrité lorsque son orifice est obstrué, ce qui provoque une prolifération bactérienne sur sa paroi. L'appendice s'infecte et peut se remplir de pus, ce qui entraîne des douleurs abdominales qui peuvent devenir très intenses en quelques heures. Si l'appendice n'est pas retiré, il risque d'éclater, propageant ainsi l'infection à l'abdomen et augmentant le risque de complications graves.



Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et à chaque forme d'anesthésie. Ces risques dépendent de nombreux facteurs, entre autres de votre type d'intervention chirurgicale et de votre propre état pathologique. Parmi les très rares effets secondaires possibles, on retrouve ceux qui sont liés à l'anesthésique, les problèmes respiratoires, une infection, un saignement, des complications de la cicatrisation et la mort.

Le risque le plus couramment associé à une appendicectomie est l'infection susceptible de se déclarer autour des points de suture de l'incision chirurgicale. L'infection peut être légère, provoquant des rougeurs et une sensibilité, ou aiguë, exigeant la prise d'antibiotiques et une intervention ultérieure. Il existe également un risque d'infection exigeant un traitement plus poussé dans la région où se situait l'appendice. Cette intervention chirurgicale entraîne d'autres risques comme un saignement et des lésions à d'autres organes.

Si vous observez ces effets secondaires ou complications, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Ces effets secondaires devraient disparaître d'eux-mêmes avec le temps, mais consultez votre médecin s'ils persistent ou deviennent gênants.

L'appendicectomie laissera une cicatrice sur l'abdomen. Dans le cas d'une laparoscopie, les cicatrices soient plus petites du fait de la taille plus réduite des incisions.

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications et d'effets secondaires ainsi que sur les précautions à prendre par vous ou votre médecin pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.



Que va-t-il se passer ?

Dans le cas d'une appendicectomie classique, votre chirurgien fera une incision de 5 à 10 centimètres (2 à 4 pouces) dans la partie inférieure droite de votre abdomen, où l'appendice est situé. Après avoir localisé l'appendice, votre chirurgien commencera par s'assurer qu'il n'y a pas d'autres problèmes visibles pouvant provoquer les douleurs. Votre chirurgien retirera ensuite l'appendice du côlon, fermera l'ouverture dans le côlon et refermera l'incision sur votre abdomen au moyen de points de suture. Si le chirurgien voit une infection, il commencera par vider le pus en utilisant des tuyaux en caoutchouc. Dans certains cas, il faut nettoyer l'infection et laisser cicatriser avant l'ablation de l'appendice. Le chirurgien procède alors à une seconde intervention chirurgicale pour retirer l'appendice.

Dans le cas d'une appendicectomie par laparoscopie, le chirurgien fait généralement quelques petites incisions dans l'abdomen. Un petit appareil d'observation, appelé laparoscope (un tube fin en fibre optique auquel est reliée une caméra vidéo) est inséré par l'un des orifices pour permettre au chirurgien de visualiser l'opération à l'écran. L'appendice est ensuite retiré au moyen de petits outils insérés dans les autres orifices. Dans le cas où l'appendice ne peut être retiré en toute sécurité au moyen d'une laparoscopie, il se peut que votre chirurgien doive changer de méthode pour pratiquer une appendicectomie classique.

Toutes les appendicectomies, qu'elles soient classiques ou par laparoscopie, sont réalisées sous anesthésie générale qui induit et maintient votre endormissement durant l'opération. Chaque méthode d'ablation dure environ 1 heure ou 2 heures.

Pendant l'intervention, si le chirurgien découvre que l'appendice n'est pas gonflé ou infecté, il examinera les organes alentour. Le chirurgien retirera probablement l'appendice malgré tout pour prévenir des complications ultérieures.



Conditions du procédé

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et que vous êtes satisfait des réponses du médecin à vos questions.

Avant l'appendicectomie, votre médecin vous prescrira plusieurs analyses. Parmi celles-ci, on compte un examen physique, des analyses de sang et d'urine et des radiographies ou d'autres techniques d'imagerie permettant de diagnostiquer une appendicite et d'écarter toutes les autres causes de douleurs abdominales. On vous administrera également des antibiotiques et des analgésiques par voie intraveineuse (IV) avant l'intervention. Un anesthésiste contrôlera l'anesthésie générale pendant l'intervention. De plus, vous subirez toutes les préparations habituelles à une intervention chirurgicale.

Ne mangez pas au cours des 8 heures qui précèdent l'opération. Vous pouvez continuer à boire des boissons claires jusqu'à 2 heures avant l'opération. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir. Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez cesser la prise de certains de vos médicaments avant l'analyse.



Que vais-je ressentir après ?

Après l'appendicectomie, vous passerez un certain temps en salle de réveil, parfois suivi par 1 ou 2 jours à l'hôpital. Après cette intervention il est tout à fait possible que vous observiez des effets secondaires qui se produisent normalement comme une sensation d'inconfort, de la douleur et un endolorissement dans la région avoisinant les points de suture. Votre médecin pourra vous prescrire un antalgique pour soulager cette douleur.

Avant votre sortie de l'hôpital le médecin ou une infirmière passera en revue ce que vous devez faire lorsque vous serez chez vous pour vous rétablir complètement.

Le premier repas après l'intervention consiste habituellement d'aliments liquides (par ex. du jus de fruits, du bouillon, de la gelée type Jell-O®) et, ce type d'alimentation changera dès que votre organisme aura la capacité de tolérer un régime alimentaire ordinaire.

Afin de réduire le risque d'infection, on vous donnera des instructions en matière de suivi médical et l'on vous montrera comment soigner les points de suture à votre sortie de l'hôpital. Si votre appendice était infecté ou qu'il avait éclaté, il se peut que vous ayez besoin de rester plus longtemps à l'hôpital et que l'on vous donne des antibiotiques.



Résultats

La douleur abdominale provoquée par l'appendicite devrait s'atténuer immédiatement après l'intervention chirurgicale. Il est cependant possible que vous ressentiez une certaine douleur ou sensibilité dans la région avoisinant les points de suture nécessités par l'incision.

Le rétablissement d'une appendicite et de l'intervention chirurgicale est habituellement total, et s'il n'y a pas de complications, vous reprendrez probablement vos activités normales dans l'espace de 2 à 4 semaines. La période de convalescence peut être écourtée si votre appendicectomie s'effectue par chirurgie laparoscopique.



Les diverses étapes d'une appendicectomie, depuis l'ablation de l'appendice jusqu'à la suture de l'incision.

Les diverses étapes d'une appendicectomie, depuis l'ablation de l'appendice jusqu'à la suture de l'incision.

© MediResource Inc. Modalités et conditions d`utilisation : le contenu des présentes est offert strictement à titre documentaire. Demandez toujours conseil à votre médecin traitant, ou à un autre fournisseur de soins de santé compétent, à propos de toutes les questions concernant un trouble médical.



  • Pour une utilisation optimale de ce site web, utiliser Internet Explorer (version 5.5 ou ultérieures)
  • TOUS DROITS RÉSERVÉS. © LOBLAWS 2014